Étude « Courageous » – Leçon #1

capture-decran-2016-10-15-a-15-30-28

« Étude  « Courageous » – Leçon #1 » 

Comme l’étude biblique est basée sur le film « Courageous » qui parle d’avoir du courage dans plusieurs aspects de nos vies, le titre de la 1ère rencontre était « Ca prend du courage pour se battre pour sa famille ».

Pour cette première leçon nous avons discuté des facteurs de stress que nous vivions dans notre travail et de quelle façon ils avaient un impact dans notre vie. Nous les avons donc évalués sur une échelle de 1 à 10 (1 signifiant un impact négatif très léger et 10 signifiant un impact négatif majeur dans nos vies) puis par la suite nous avons affiché nos réponses sur un tableau afin de les comparer avec celles des autres.

Les conjoint(e)s étaient également invités à également participer à l’exercice afin de voir si ils(elles) étaient affectés par les mêmes éléments que nous et si oui, jusqu’à quel degré.

Voici les 10 questions qui étaient posées:

1- À quel point êtes vous affectés par tout le temps que vous devez investir au travail (horaire de travail, témoigner à la cour, les entrainements, les unités spéciales, l’over-time) qui occasionne plusieurs absences lors de jours fériés, anniversaires, activités sportives de vos enfants et journées familiales?

2- À quel point êtes vous affectés par la difficulté de retourner au calme à la fin de votre journée de travail du à la baisse marquée d’adrénaline ou les images d’horreur qui restent imprégnées dans vos pensées (cela inclus également la consommation régulière d’alcool pour relaxer ou pour dormir)?

3- À quel point êtes vous affectés par l’effort psychologique de toujours être en état d’alerte des journées entières qui se résultent en tendances à passer des soirées complètes assis devant la télé dans votre fauteuil préféré?

4- À quel point êtes vous affectés par le manque de désir relationnel après une mauvaise journée ?

5- À quel point êtes vous affectés par l’identification « familière » avec les autres agents de votre poste et des après-midis passés avec eux plutôt qu’avec vos familles?

6- À quel point êtes vous affectés par le stress associé à votre place dans votre organisation (Votre grade / position sur une unité spéciale ou un nouveau policier qui trouve que les journées passent trop vite vs un policier d’expérience qui ne pense qu’à sa retraite)?

7- À quel point êtes vous affectés par le stress financier qui vous amène à faire beaucoup d’over-time et/ou à vous trouver un 2e emploi en parallèle?

8- À quel point êtes vous affectés par la frustration de voir les gens vous mentir, voler, exploiter les autres et refuser d’assumer leur tords?

9- À quel point êtes vous affectés par un stress causé par des pressions politiques, des promotions données à d’autres que vous, l’impossibilité de prendre des jours de congé du au manque d’effectif ou le manque d’équipement adapté à votre travail?

10- À quel point êtes vous affectés par le stress judiciaire, de voir les bandits sortir de prison avant même que vous ayez fini votre rapport ou des criminels acquittés pour une erreur technique alors que vous avez passez beaucoup de temps sur un dossier?

Nous avons ensuite invité les gens à cibler les 3 facteurs de stress ayant eu les résultats les plus élevés afin d’en discuter en groupe. Dans notre cas, il s’avéra que les questions 1, 3 et 4 furent celles qui nous affectaient le plus.

Il était intéressant également de voir à quel point certaines choses pouvaient ne pas nous affecter alors que nos époux(ses) se sentaient énormément affectés par ces points.

Nous vous invitons donc en couple à faire ce petit test à la maison et à comparer vos réponses afin de voir si un certain facteur de stress pourrait avoir de graves incidences dans votre mariage.

De plus, lors de vos discussions en couple à la maison, essayez des trucs de communication comme de donner une valeur à un objet (exemple un crayon) et tant et aussi longtemps que la personne a cet objet en main, elle a le droit de parole et l’autre se doit d’écouter. Puis lorsque la personne a terminé, elle passe l’objet à l’autre et ce dernier se doit de répéter ce qu’il a compris dans ses propres mots. Puis une fois fait, c’est au tour de la 2e personne à parler et la 1ère personne devra résumer ce qu’elle aura compris par la suite.

Suggestion:

Faites une ligne / échelle de 1 à 10 et encerclez le chiffre que vous aurez inscrit pour chacune des questions. Ensuite trouvez « VOTRE » milieu à vous et non le milieu entre 1 et 10 (qui serait 5).

Dans la société où nous vivons, on nous enseigne beaucoup que nous sommes égaux et que tout doit être fait à 50% de chaque côté. Cependant lorsque nous sommes mariés, la règle du 50% n’existe pas mais il n’y a seulement qu’un entier. Donc si par exemple un mari policier a donné une valeur de 4 à la question #1 et que sa femme lui a donné une valeur de 8, « LEUR » milieu sera donc de 6 ce qui a une valeur de 1 de plus que le milieu de la société qui est de 5.

Il serait donc injuste que le mari n’ait qu’à atteindre le 5 étant déjà à 4 alors que son épouse elle devrait faire de plus gros sacrifices afin de passer de 8 à 5. À cet effet, le mari devra donc faire un peu plus d’effort afin de rejoindre le 6 contrairement à s’il s’était simplement forcé à rejoindre le 5 et tous 2 auront l’impression d’avoir fait un effort égal et d’avoir pris en considération les besoins de l’autre.

Exemple:

capture-decran-2016-10-15-a-16-12-35

Que Dieu vous bénisse tous!