Étude « Courageous » – Leçon #8

« Étude  « Courageous » – Leçon #8 »

Comme l’étude biblique est basée sur le film « Courageous » qui parle d’avoir du courage dans plusieurs aspects de nos vies, le titre de la 8e rencontre était « Connaître son identité courageusement ».

Aujourd’hui, j’aimerais parler de votre véritable identité. Dieu a travaillé sur ma véritable identité depuis 2014 et je dois dire que 2014 était un changement majeur dans ma vie!

En 2013, tout se passait mal dans ma vie au point où il m’a fallu 8 mois en congé de maladie pour remettre de l’ordre dans mes idées.

Lorsqu’on lit l’histoire de Jésus qui nourrit la foule dans Jean 6; 1-13 ça dit au verset 8 qu’il y avait un garçon (nous ne connaissons pas son âge, mais c’était un garçon) qui avait 5 pains et 2 poissons. Ça dit que le garçon les a donnés à Jésus en espérant que le quelque peu qu’il avait pourraient nourrir un peu de gens parmi la foule. L’enfant n’avait pas beaucoup à offrir, mais ce qu’il avait, il l’a donné. Et Jésus a pu faire un miracle génial en nourrissant des milliers de personnes à cause de cet acte tout simple!

Combien de fois dans nos vies avons-nous regardé à ce que nous avions dans notre vie et l’avons-nous dénigré ou même mit de côté croyant que ce serait soit insuffisant ou inutile!

Dans ma vie, j’ai été abandonné, humilié, rejeté, moqué. Mes années scolaires furent horribles, nous étions pauvres et ma mère devait se procurer mes vêtements dans un bazar. J’ai menti à la commission scolaire en leur disant que j’avais été malade lors d’un examen de français afin d’obtenir mon diplôme d’études secondaires parce que je ne m’étais pas présenté lors de ma dernière présentation orale  parce que je croyais les mensonges que je n’étais pas assez digne, que je n’avais pas assez de valeur et que les gens ne m’écouteraient jamais. J’étais terrorisé à en mourir d’aller devant une foule n’ayant absolument aucune estime de moi.

J’ai perdu mon emploi de Constable Spécial pas une fois mais deux fois. J’ai également perdu mon emploi de Policier pas une fois mais deux fois! Tous les différents corps policiers au Québec ont refusé de me recruter après cela; c’était comme si satan avait fait tout son possible pour me sortir du milieu de la police ou des plans que Dieu avait pour moi!

J’étais totalement convaincu que je n’avais absolument aucune valeur.

Mais tout comme ce jeune garçon qui avait peu à donner, j’ai décidé d’être comme lui et de dire: « Seigneur, j’ai tellement peu à t’offrir mais je choisis de te le donner, à toi qui est un Dieu sans limite et qui peut faire des miracles à partir du peu que j’ai ». J’ai choisi de croire que je suis un fils de Dieu et que j’ai un héritage qui m’attend. Il n’est pas question que je ne saisisse pas mon héritage! C’est à moi!

Maintenant, regardez comment Dieu a opéré des miracles à partir de mes cendres:

– C’est grâce à une série de miracles absolument géniaux que j’ai été embauché à Longueuil
– Il y a 11 ans je n’avais pas de travail et j’ai été rejeté de toutes les corps policiers au Québec → Maintenant, non seulement je suis policier depuis 11 ans mais j’ai été promu AFR (Agent Formateur de Recrues) il y a 2 ans et c’est donc moi qui forme les nouveaux agents.
– J’ai vécu toute ma vie pauvre → Maintenant, j’ai plus d’un bon salaire
– Avant ma mère devait aller chercher mes vêtements dans une église → Maintenant, c’est moi qui donne mes vêtements à une église
– J’ai passé ma vie dans des petits appartements et j’ai même dû être hébergé parfois → Maintenant, je vis dans une maison beaucoup trop grande pour moi, et j’aide donc des gens qui ont besoin d’un endroit pour habiter pour une courte période de temps
– Avant je devais marcher, faire du vélo et attendre l’autobus pour aller n’importe où → Maintenant, j’ai 2 voitures
– Avant je ne savais pas comment bâtir une relation de couple ayant été rejeté pendant des années → Maintenant, je suis marié depuis 11 ans à une femme extraordinaire (En 2017) et plusieurs personnes de la communauté policière sont venus nous demander des conseils sur notre mariage.
– Comme nous étions pauvres, je n’ai jamais voyagé nul part → Aujourd’hui, j’ai voyagé dans 19 pays différents dans le monde … Et nous sommes toujours en train d’en planifier de nouveaux!
– Mon père m’a abandonné à la naissance et je n’ai jamais eu de famille → Maintenant, à l’âge de 31 ans, j’ai trouvé mon frère et nous nous voyons régulièrement

N’est-ce pas sans limite ce que Dieu peut faire lorsque nous impliquons Jésus dans nos vies, dans nos rêves et dans nos emplois! Parlez-moi d’une vie transformée!

Combien d’entre-vous se souviennent de l’histoire de Jacob et de son frère Esaü où Jacob a volé la bénédiction de son frère et a ensuite dû fuir dans le désert pendant 20 ans où son oncle a profité royalement de lui? Sa vie était un gâchis et il a payé très cher pour ses mauvais choix. Mais après 20 ans dans le désert, il est revenu voir son frère, lui a demandé pardon et a été renommé Israël (Jacob signifie « Voleur » et Israël signifie « Triompher avec Dieu »).

Mais plus tard dans le livre d’Exode 3; 15 Dieu parle à Moïse en ces mots: « Le Seigneur de tes pères, d’Abraham, d’Isaac et de Jacob ». Il n’a pas dit « Israël » …

Maintenant, si vous voulez être connu comme un bon policier et que vous vous adressez à une foule, vous ne leur direz pas: « Écoutez moi peuple: Je suis le défenseur des droits du membre de gang de rue, du voleur et de l’agresseur d’enfants », mais vous direz plutôt que vous êtes le « Défenseur des pauvres, des faibles et de ceux dans le besoin ».

Donc, si Dieu s’adresse à son peuple et qu’Il veut faire connaître Son nom partout sur terre, Il s’identifiera comme le Dieu des justes, des personnes fortes et de ceux qui n’ont pas échoué »; En d’autres termes, Il s’identifiera comme étant le Dieu de la victoire; Le Dieu d’Israël. Mais Dieu n’a pas dit à Moïse qu’il était le Dieu d’Israël, mais le Dieu de Jacob …

Ce que Dieu nous dit c’est qu’il n’est pas seulement notre Dieu lorsque nous sommes fiers, lorsque nous sommes courageux, lorsque nous connaissons du succès et lorsque nous nous glorifions mais Il dit qu’Il est aussi notre Dieu lorsque nous avons honte, lorsque nous avons peur et lorsque nous avons échoués!

Et ça!, ce n’est pas une attitude qu’un maître a envers ses serviteurs mais l’attitude d’un père aimant envers son fils. Nous ne sommes pas des serviteurs mais nous sommes fils de Dieu!

Les serviteurs ont accès à un salaire. Les fils eux ont accès à un héritage. Un serviteur sert mais un fils lui, construit. Un serviteur, peu importe sa qualité, n’égalera jamais un fils! Un serviteur qui veut partir peut partir et il trouvera un nouveau lieu où servir. Mais un fils … il ne peut pas partir … parce que s’il partait, il perdrait tout ce qu’il a, incluant son héritage, sa famille mais le plus important, il perdrait son nom! Dieu ne cherche pas des serviteurs mais Il cherche des fils pour porter son nom!

Quand Jésus a été baptisé, Dieu n’a pas dit: « Voici votre serviteur, votre sauveur ou votre héros », mais il a dit: « Voici mon fils aimé en qui J’ai mis toute Mon affection ». En d’autres termes, Dieu a dit: « Il est MA famille, Il a MON sang, Il porte MON nom! » JE-SUIS-SON-PÈRE!

Quand Dieu vous regarde, il ne dit pas que vous êtes un serviteur mais que vous êtes un fils! Vous pensez que votre nom est (quel que soit votre nom) mais permettez-moi de vous dire quel est votre nom selon Dieu: FILS DE DIEU! VOUS-PORTEZ-SON-NOM!!

Donc, peu importe si vous pensez que votre vie, votre travail, vos finances, votre ministère, votre mariage ou peu importe quoi d’autre est terminé, ce n’est pas encore fini. Vous êtes fils un fils de Dieu, pas un serviteur!

Que Dieu vous bénisse tous!

Publicités