La famille – Family

images3

« La famille »

En tant que policiers nous n’avons pas le luxe de décider de nos horaires de travail. On se retrouve donc à travailler à Noel, au Jour de l’An, à Pâques. Nous ratons souvent les spectacles de nos enfants, leurs concerts, leurs tournois. Combien de fois avons-nous raté des soupers en famille à cause d’appels que nous avons reçus à la dernière minute…

Mais c’est ça être une police! On a prêté serment de protéger la ville que Dieu nous a confiée et pour nous ça veut dire énormément!

Il devient donc impératif lorsque nous sommes enfin avec nos familles, de leur donner tout ce que nous pouvons leur apporter.

Une des définitions du mot « Famille » dans le dictionnaire Petit Robert est: Les personnes apparentées vivant sous le même toit ».

Nous avons tous remarqué lors de notre travail à quel point il est important de former un couple solide pour que nos enfant puissent en bénéficier. Combien d’appels avons-nous couvert impliquant des familles déchirées où les enfant en avaient souffert à tous les niveaux. La société d’aujourd’hui a rejeté du revers de la main les valeurs familiales de la bible et les a déclarées d’archaïques et d’être dignes de l’âge de pierre.

Dans Éphésiens 5; 22-23a Dieu dit: « Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur, car le mari est le chef de la femme« .

Dans une société matriarcale et avancée comme la nôtre en 2015, un verset comme celui-ci ne saurait que choquer certains d’entre-nous prétextant que ça ne ferait que ramener le statut de la femme au temps de l’homme des cavernes.

Le mot grec qui traduit « Soumises » est « Hupotasso » qui fait référence à « Disposer« , « Se mettre sous« , « Céder« , « Obéir » et « Être sous le commandement d’un chef« .

Puis le mot grec qui traduit le mot « Chef » est « Kephale » qui lui fait référence à « La tête« , « Un maître » ou à « Une pierre angulaire« .

Une pierre angulaire est un principe de construction qui demande à ce que la première pierre sur laquelle tout le reste reposera, soit sans faille, droite et solide. De cette façon, tout ce que nous bâtirons à partir de cette pierre passera au travers des années et des tempêtes.

Alors que la bible enseigne aux femmes d’être soumises à leur mari, immédiatement après elle dit aux hommes d’être droits, solides et sans faille afin que tout ce que la famille bâtira sur celui-ci puisse être également solide et puisse passer au travers du temps et des tempêtes.

Puis, au verset 25 il est écrit: « Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l’Église« .

Pour les hommes qui se sont arrêtés au verset précédant et qui pensaient que la bible leur avait donné un pouvoir absolue sur leur femme sans avoir aucun compte à rendre ni responsabilité, seront très certainement déçu!

Le mot « Aimez » est traduit en grec par le mot « Agapao » qui veut dire: « Accueillir« , « Recevoir« , « Aimer chèrement« , « Avoir plaisir à aimer« , Il fait référence au fait de développer un réflexe à aimer sa femme; d’avoir un instinct pour celle-ci.

De plus, les gens ont tendance à comprendre le verset en se disant que l’homme doit mourir pour sa femme parce que Jésus est mort pour son église. Et les hommes en général aiment cette image puisque la fait d’être prêt à mourir pour quelqu’un amène un élément de courage mais ne fait qu’augmenter le sentiment d’égo pour l’homme.

En fait la façon que Jésus a eu d’aimer son église est d’avoir dédié chaque journée de sa vie à prendre soin des gens, à les écouter, à prier pour eux, à les guérir et à les relever. Rappelez-vous quand les gens voulaient lapider Marie-Madelaine et que Jésus est venu la protéger. Qui aujourd’hui oserait aller dans un pays arabe-musulman et faire la même chose?? Il y a de bonnes chances que la prochaine fois que reverrons cette personne, que ça soit sur Youtube et qu’elle soit habillée d’un habit orange avec un sac sur la tête!

Pourtant Jésus a osé le faire dans un temps où une telle pratique était normale. Il n’a jamais hésité une seule seconde pour non seulement protéger cette femme mais en plus de relever son statut publiquement en leur disant: « Vous êtes qui pour la juger ainsi??!! ». Jésus était le fils de Dieu et Il aurait très bien pu se contenter de venir sur terre en disant: « Adorez-moi! » mais Il a préféré venir laver les pieds de ses disciples.

Voici comment Jésus a aimé son église et Dieu nous demande d’aimer nos femmes de la même façon. Il nous demande de dédier chacune de nos journée à « Agapao » nos femmes. C’est-à-dire de passer chacune de nos journée à les accueillir, les aimer chèrement, à développer un instinct à les aimer en les écoutant, en priant pour elles, en les supportant dans leurs épreuves, en les relevant et en les passant en premier dans nos vies.

Un mari ne pourra jamais aimer sa femme de cette façon si à la base elle ne lui est pas soumise mais une femme ne pourra jamais lui être soumise si à la base son mari ne l’aime pas de cette façon.

Aujourd’hui les gens refusent les valeurs de la bible disant qu’ils ne sont plus à l’âge de pierre. Les gens ne veulent plus de ces principes en disant qu’ils sont libre aujourd’hui. Ils sont libre de prononcer des promesses qu’ils ne tiendront pas, libre de tromper leur conjoint(e) en toute impunité, libre de fonder une famille et de quitter avec quelqu’un d’autre, libre de n’avoir aucune obligation envers la personne avec qui ils partagent leur vie. Pourtant, la moyenne des couples au Québec est de 4 ans …

En terminant, voici quelques statistiques provenant du Conseil Canadien du Droit des Enfants qu’ils ont baptisées: La génération sans père.

Les enfants qui ont grandi sans la présence de leur père représentent:

90% des fugues et sans abris – 32 fois la moyenne

85 % des jeunes avec problèmes de comportement – 20 fois la moyenne

80% des violeurs avec problèmes de gestion de la colère – 14 fois la moyenne

71% des décrochages scolaires – 9 fois la moyenne

75% des jeunes dans les centres de désintox – 10 fois la moyenne

70% des jeunes en centre jeunesse – 9 fois la moyenne

85% des jeunes en prison – 20 fois la moyenne

63% des suicides chez les jeunes – 5 fois la moyenne

72% des adolescents condamnés pour meurtre

80% des adolescents qui reçoivent des soins psychologiques

90% des adolescent pyromanes

2 fois plus de chance de lâcher l’école

60% plus de chance de doubler une année

68% plus de chance d’avoir des problèmes de cigarettes, alcool ou drogues

8 fois plus de chance de finir en prison

4 fois plus de chance d’avoir besoin d’aide psychologique

11 fois plus de chance de commettre des actes de violence

20 fois plus de chance d’avoir des problèmes de comportement

32 fois plus de chance de fuguer de la maison

5 fois plus de chance de se suicider

 

Les filles qui ont grandi sans la présence de leur père représentent:

71% des mères adolescentes (Âge adulte au Canada: 18 ans QC, MB, AB, ON, IPE, SK – 19ans: CB, NB, TNL, TNO, NE, NU, YU)

1 000 000 de mères adolescentes à chaque année (Souvent les même adolescentes qui tombent enceinte à plusieurs reprises)

13% des naissances sont faites par des mères adolescentes

3 fois plus de chance de perdre leur virginité avant 16 ans

900% plus de chance d’être violée

53% plus de chance de se marier adolescentes (Mariage légal à 16 ans au Canada)

92% plus de chance de se divorcer au moins 1 fois

711% plus de chance de tomber enceinte à l’adolescence

164% plus de chance d’avoir un enfant sans être mariée ou en couple

Un sondage mené auprès de 7000 jeunes en prison qui ont eu des liens avec les gangs de rues, 39% ont avoué l’avoir fait parce qu’ils se cherchaient une famille.

La raison #1 d’un père absent à la maison est le divorce / séparation. En ayant rejeté les valeurs familiales bibliques les gens disent être maintenant libre. Moi je suis persuadé que si les gens acceptaient ces principes et les appliquaient sincèrement, que nous verrions ces statistiques diminuer drastiquement!

Cliquez ici pour consulter des versets encourageants pour la famille.

Publicités